Boule de Cristal Gratuite. Tirages de Tarots Gratuits

La boule de cristal

La légende de la Dame blanche est universelle. Pourtant certaines versions attribuent à cette femme des dons de divination et de voyance. Au XVIIème siècle, elle serait ainsi apparue à des aubergistes en réclamant à boire. Par trois fois, ces derniers lui servirent un bock de bière. Tout d’abord, la boisson se changea en malt puis en de nombreux glands puis en sang. La femme annonça ainsi de bonnes récoltes, une abondance de fruits mais aussi des guerres et des épidémies.

Les arts divinatoires, comme la boule de cristal, se distinguent donc de ce type d’ésotérisme prémonitoire en raison de l’utilisation d’un support particulier.

boule de cristal

Mode d’emploi de la boule de cristal

En verre ou en cristal de roche, cette sphère est le symbole même des arts ésotériques traditionnels.
Souvent entourée de mystère, son utilisation ne cesse de fasciner les foules. En effet, le spécialiste parvient à percevoir des fragments de la destinée du client en scrutant la surface limpide de la boule de cristal. Chargée de forces importantes, la boule offre des symboliques à décrypter ou des extraits du futur. Le praticien doit apprendre à maîtriser cet objet et à ne pas rechercher à tout prix la réponse souhaitée par le consultant. Les arts divinatoires offrent toujours une réponse, même s’il ne s’agit pas forcément de celle espérée.
Au XXIème siècle, la cristallomancie acquiert un second souffle en étant déclinée sous forme d’applications utilisant l’e-voyance.

Un exemple simple de la boule de cristal

Un consultant peut accéder facilement à la sagesse de la cristallomancie grâce aux applications dédiées. Il suffit d’entrer une question et de spécifier un domaine particulier : amour, argent, cœur. Par exemple : « vais-je rencontrer prochainement un homme correspondant à mes attentes ? ». La boule de cristal donne alors un verdict sous forme de réponse écrite.

Il est évident que des professionnels demeurent disponibles en ligne afin d’éclaircir le verdict. Pas question de laisser un patient perdu dans les méandres complexes de l’avenir.